La mondialisation n’est pas un phénomène nouveau. Depuis des années, les marques du monde entier partent à la conquête du marché européen, notamment français, en commercialisant des produits inconnus, proposant des produits à forte valeur ajouté technologique et peuvent ainsi enregistrer de nouveaux records de vente. Avec des marchés clés au sein de l’Europe comme la France, l’Angleterre ou l’Allemagne, les marques mondiales regardent au-delà de leur clientèle traditionnelle, à la recherche de nouvelles opportunités et de nouvelles sources de croissance.

Grâce à l’évolution des plateformes de e-commerce, des outils de traduction et surtout des services d’expédition, les acheteurs ont laissé de côté leurs inquiétudes vis-à-vis des sites Web déconcertants et des délais de livraison à rallonge. Ils cherchent désormais activement à acheter des produits à l’étranger en s’appuyant sur des promesses de qualité et de valeur.

Face à ces enjeux, Rakuten Marketing s’est penché sur l’analyse des challenges des marketers européens face aux besoins des consommateurs de trois marchés : l’Europe, le Moyen Orient et la région Asie-Pacifique. Voici la première conclusion de notre rapport pour la région APAC, le nouvel eldorado des marques dont le potentiel e-commerce est très prometteur : d’après e-Marketer, ce marché atteindra la valeur de 3 500 milliards de dollars d’ici 2021, soit le plus large du monde.

L’Asie-Pacifique est un carrefour de langues, de cultures mais aussi de besoins, d’habitudes et de comportements de consommateurs. Par exemple, 20% des Australiens achètent exclusivement hors ligne contre 2% en Chine. Ainsi, les stratégies et les campagnes marketing exigent une approche marché par marché pour en garantir leur succès. Ses grands piliers que sont l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, l’Asie du Sud-Est, la Corée et la Chine sont le berceau d’une jeunesse aisée avide de mode, de voyages et de produits de luxe, qui offre des opportunités sans égal aux marketers européens.

Quelles sont les nouvelles priorités des marketers européens aujourd’hui pour répondre aux besoins des consommateurs de la région APAC ? Quelles techniques marketing sont à privilégier ? L’ensemble de ces conclusions – et plus encore -, sont à découvrir dans l’infographie ci-dessous.

 

Les deux prochains articles se concentreront sur les conclusions du rapport de Rakuten Marketing sur le marché du Moyen-Orient et celui de l’Europe.