Comme indiqué dans le dernier rapport mondial de Rakuten Marketing « Dans la tête des marketers : leurs plus grandes craintes et opportunités pour l’année à venir », les marketers travaillent selon quatre profils de base. Pour les équipes marketing, ces profils offrent un moyen simple et facile d’identifier les rôles de chaque personne dans l’équipe et les besoins en recrutement. Dans cet article, Alison O’Leary, fondatrice de Live True Career & Life Coaching, partage ses réflexions sur ce rapport ainsi que ses idées sur ce qu’on attend d’un marketeur aujourd’hui.

La fin du marketer tout-en-un

Pour marquer le lancement du dernier rapport de Rakuten Marketing « Dans la tête des marketers : leurs plus grandes craintes et opportunités pour l’année à venir », nous avons rencontré Alison O’Leary, fondatrice de Live True Career & Life Coaching, qui nous a livré ses réflexions sur les résultats.

Le marketing exige aujourd’hui une myriade de compétences et de capacités, tel un couteau suisse.

Les offres d’emploi placent aujourd’hui d’innombrables responsabilités sous un seul rôle, en espérant que le marketeur soit expert digital, Data analyst, gourou créatif, pro en attribution, virtuose de la réglementation et de la conformité, assistant réseau et plus encore.

Mais tout cela n’est qu’un mythe. Une telle personne n’existe pas. Peu importe votre niveau hiérarchique, votre acharnement au travail ou vos années d’expérience, la vérité est que vous ne serez jamais maître dans tous les domaines, même avec une tonne d’heures supplémentaires, une formation ciblée et des efforts considérables.

Le dernier rapport de Rakuten Marketing détaille les forces et les préférences de plus de 1 000 marketers situés aux Etats-Unis, en Angleterre, en France, en Allemagne et dans la région Asie-Pacifique (APAC), et met fin à ce mythe pour établir quatre profils marketing distincts ; chacun ayant des compétences spécifiques.

Explorateur, promoteur, agile et pragmatique

Quand on regarde les résultats, il n’est pas surprenant que les Explorateurs et les Promoteurs dominent la population marketing aujourd’hui (81%). Avec le développement des nouvelles technologies et des nouveaux canaux de communication, et les attentes des consommateurs en matière de relation client, le marketing est passé d’une profession à un véritable style de vie.

Il exige de la créativité, de la passion, de la compréhension techniques ainsi que des aptitudes en matière d’influence comme jamais auparavant, ce qui pourrait expliquer en partie pourquoi les générations Y et Z représentent une part importante de ces profils marketing.

Cependant, la rigueur et les compétences axées sur la data des Agiles et des Pragmatiques sont tout aussi essentielles. Ces marketers sont les champions de l’efficacité, qu’il s’agisse d’optimiser la technologie, les canaux, les opportunités législatives ou encore les budgets. Avec le RGPD à l’horizon et le gaspillage budgétaire estimé à 26% cette année, ce groupe, bien que moins représenté (19%), a un rôle majeur à jouer dans le succès à court et à long terme des stratégies et tactiques marketing. Il pourrait être rassurant que la génération X soit à la tête de ce groupe, apportant son expérience pour relever les défis futurs.

Tous pour un, et un pour tous

Comme toute fonction commerciale stratégique, le marketing a besoin d’un bon équilibre entre les compétences de chacun au sein d’une équipe et la capacité à réussir de cette dernière pour s’assurer un avantage concurrentiel. Les organisations les plus en avance sur le sujet encouragent et trouvent les moyens de capitaliser sur les forces individuelles de leurs employés.

Imaginez ceci : vous avez un excellent orateur dans votre équipe mais qui n’est pas du tout à l’aise avec l’analyse de data, laquelle de ces deux compétences serait susceptible de vous profiter le plus ? Si l’on accordait la même importance aux deux activités, cet employé limiterait ses résultats potentiels parce qu’il ne consacrerait pas tout son temps à ce qu’il fait le mieux. En revanche, s’il concentrait son énergie sur le réseautage et la relation client et qu’il bénéficiait de l’appui d’une équipe de data spécialistes pour lui fournir les données dont il a besoin pour bien faire son travail, il augmenterait considérablement les succès de l’équipe.

Du point de vue de l’employeur, tout le monde y gagne. Comme chacun mène à bien ses propres missions au sein d’une équipe intégrée, le taux de réussite augmente inévitablement ; ce qui donne à l’équipe marketing une meilleure façon d’atteindre et de dépasser ses objectifs.

Pour ces équipes, les quatre profils de marketers offrent donc un moyen simple et efficace d’identifier la composition de leur équipe (forces, faiblesses, compétences…) et les besoins en recrutement (pour combler les manques) afin de garantir un équilibre parfait et une approche basée sur les aptitudes de chacun pour former une équipe gagnante.