Le 17 septembre 2018, Apple a publié la version 2.0 de son ITP (Intelligent Tracking Prevention) pour iOS 12 et macOS Mojave, apportant ainsi de nouveaux défis pour les marketers et impactant l’ensemble du secteur.

La version initiale d’ITP, introduite en septembre de l’année dernière, imposait des restrictions sur les cookies tiers, limitant le tracking à une fenêtre de 24 heures. La version 2.0 supprime cette durée de 24 heures ; ce qui signifie que les responsables affiliation dépendants des cookies tiers ne peuvent plus tracker le parcours d’achat de l’internaute ni payer les commissions de leurs éditeurs sur les navigateurs Safari.

ITP 2.0 : les changements

La suppression de la fenêtre des 24 heures pour le tracking crée un bouleversement pour les responsables affiliation, côté annonceurs et éditeurs. Auparavant, si un éditeur renvoyait un client vers le site d’une marque et que celui-ci effectuait un achat dans les 24 heures suivant sa visite sur le site via un navigateur Safari mis à jour, cet achat était attribué à l’éditeur. Si le client prenait plus de 24 heures pour effectuer l’achat, le cookie expirait et l’éditeur ne touchait aucune commission. Ce n’était pas idéale, mais cette fenêtre permettait tout de même aux éditeurs de gagner des commissions.

En éliminant cette fenêtre de 24 heures dans la version 2.0 de l’ITP, les cookies tiers ne seront plus lus. Cela signifie que si un éditeur renvoie un internaute vers le site d’une marque et que ce dernier achète un produit ou service, l’éditeur ne sera pas crédité, même si l’achat a lieu immédiatement.

Cela affecte les annonceurs qui utilisent le tracking par cookie mais aussi les éditeurs qui comptent sur ces cookies pour toucher leurs commissions et tous les acheteurs surfant sur le navigateur Safari sur ordinateur, tablette ou mobile.

De quelle manière les annonceurs et éditeurs sont-ils affectés par l’ITP 2.0 ?

  • Annonceurs : les annonceurs qui ne prennent pas de mesures à l’encontre de l’ITP 2.0 pourraient voir leurs liens Safari supprimés ou, pire encore, voir des éditeurs quitter leur programme d’affiliation. En effet, les éditeurs ne voudront plus travailler avec des annonceurs qui ne les rémunèrent pas pour les ventes qu’ils ont légitimement réalisé.
  • Éditeurs : les éditeurs courent le risque de perdre leurs commissions car les annonceurs ne sauront pas comment leur attribuer les ventes puisque le tracking disparait. Plus simplement, l’ITP 2.0 pourrait signifier que les éditeurs gagnent moins d’argent. Ils devront ainsi vérifier le trafic généré par un navigateur Safari et communiquer avec leurs annonceurs partenaires sur l’importance de la mise en œuvre d’une solution pour résoudre ce problème.

Que fait Rakuten Marketing pour venir en aide aux annonceurs et éditeurs concernés par ce changement ?

Pour aider les annonceurs et les éditeurs à relever et à atténuer les défis de l’ITP 2.0, Rakuten Marketing propose deux solutions : le tag container Single Point of Integration (SPI) et l’Enterprise Web Services (EWS).

  • Single Point of Integration (SPI) : avec le SPI, les marketers peuvent bénéficier d’un balisage supplémentaire, via des cookies propriétaires, permettant de suivre l’activité des consommateurs même sur les navigateurs Safari pour lesquels l’utilisation de l’ITP est imposée. Par ailleurs, l’adoption du balisage SPI ouvre de nouvelles opportunités de tracking, telles que « multi-touch attribution », sans travail de développement supplémentaire. La balise SPI peut également être utilisée pour implémenter le wrapper de Rakuten Marketing, un outil garantissant la conformité au RGPD.
  • Enterprise Web Services (EWS) : l’EWS est un processus de suivi « server-to-server » qui n’est pas affecté par la fonctionnalité ITP. La sécurité, la fiabilité et la flexibilité du processus, qui inclut le reporting en temps réel, en font la méthode de reporting la plus efficace proposée par Rakuten Marketing. Dans l’idéal, nous recommandons d’utiliser à la fois le SPI et l’EWS car ces deux outils présentent leurs propres avantages.

Si vous souhaitez en savoir plus, contactez-nous dès aujourd’hui pour découvrir comment mettre en œuvre ces solutions ou pour en savoir plus sur la façon dont elles peuvent aider à relever les défis de l’ITP 2.0.